COUCHES LAVABLES ET TRALALA

 Petit H, un mois et sa bumgenius.

Petit H, un mois et sa bumgenius.

Avez-vous déjà considéré utiliser des couches lavables? Dans notre maisonnée, la question ne s'est pas vraiment posée, ça allait un peu de soit. Oui, je travaille en gestion des matières résiduelles, mais pas besoin de la tête à Papineau pour savoir que les couches jetables représentent une quantité incroyable de déchet : une tonne (UNE TONNE!) de couches jetables avant qu'un petit ne devienne propre! Et elles prennent entre 200 et 500 ans pour se décomposer partiellement. C'est un réel fléaux dans les lieux d'enfouissement techniques (les dépotoirs). En plus c'est beeeen économique.

J'ai décidé de vous partager ici mon expérience avec petit Henri, (puis avec Paul et Oscar!) bien qu'encore très récente. Vous en ferez ce que vous voudrez, mais j'espère que ça sera utile pour ceux qui se questionnent.

C'est pas peu dire, j'ai énormément magasiner mes couches lavables. Nous voulions quelque chose de simple d'utilisation mais de performant. J'ai lu, j'ai lu, j'ai lu! Et oh que je suis satisfaite! On a choisi les couches à bouton-pression Freetime de BumGenius. On les adore et voici pourquoi :

  • une couche tout-en-un. UNE ÉTAPE! pas d'insert à ajouter, ils sont cousus à même la couche. Pas de montage de couche à faire entre les lavages (le petit feuillet, c'est tout)
  • elles sèchent viiiiite à l'air libre. Pas le temps aux odeurs d'humidité de s'installer
  • elles ne fuient pas. Je ne sais pas si c'est la silhouette d'henri qui fait que c'est si merveilleux, mais on a moins de fuites avec les couches lavables que jetables. On en a eu un peu au début, quand on n'avait pas encore maximiser l'installation sur le petit corps d'henri. Après trois jours, on a comprit comment la mettre, et depuis, plus du tout de fuite.
  • les couches sont évolutives, elles grandissent avec votre petit donc pas besoin d'acheter toutes sortes de couches
  • petit luxe : elles sont JOLIES!

J'ai un ensemble de 24 couches (maintenant, avec Oscar, je n'en ai que 18. 24 c'est beaucoup trop!). Mon enfant veut se faire changer la couche tout le temps (ça n'a pas duré longtemps, cette période). j'utilise donc toutes mes couches en un peu plus de deux jours. Toutefois, une amie à moi n'a de besoin que d'environ 18 couches. Ça dépend des bébés. La seule chose, c'est qu'à mon prochain enfant je vais acheter quelques couches lavables pour bébés naissants afin de moins utiliser de couches jetables dès le début. Les bumgenius sont très grosses et même s'il est écrit qu'elles sont utilisables à partir de 8lbs, elles étaient trops grosses pour Henri, qui est un très long bébé tout mince.

 

On s'organise

organisation couches lavables
dans le tiroir

Côté installation, il n'y a rien de particulier. Tout est à portée de main, comme pour les couches jetables : un tapis à langer, des piqués, un chauffe-lingettes*, une pile de couches lavables, des feuillets et un panier à linge sale en guise de poubelle à couche. On se garde aussi des couches jetables à porter de main pour les nuits et lorsqu'on sort dans des endrois où c'est plus compliqué avec les couches lavables. 

Pourquoi un chauffe-lingettes? Non pas pour la chaleur qu'il procure aux lingettes, mais bien pour avoir des débarbouillettes lavables bien humides à portée de main en tout temps. C'est un petit luxe qu'on s'est offert après avoir visité notre amie la djou, qui est installée de cette façon. Gé-ni-al! Et ça remplace le plat d'eau qui servait à mouiller nos débarbouillettes et la commode au complet par le fait même. Ça prend une bonne réserve de débarbouillettes, que vous pouvez faire vous-mêmes si vous êtes motivés!  

(AJOUT 2017 : Je n'utilise plus de chauffe-lingettes pour mes débarbouillettes. Je les garde au rez-de chaussée et je les mouille à l'évier avant de changer Oscar. Mine de rien, ça va aussi rapidement que de prendre des débarbouillettes dans le chauffe-lingette ou des lingettes jetables. Je garde des lingettes jetables en tout temps, pour les sorties ou pour des utilisations éparses, mais les débarbouillettes, c'est la vie. Ça réduit vraiment beaucoup les fesses irritées en plus).

6a0162fc4d79a6970d017ee9c37c80970d-800wi.jpg

Le panier à linge sale se divise en deux : un espace pour le linge, un espace (j'utilisais le sac Rumparooz. maintenant, pour Oscar, j'utilise ce sac car j'avais refilé mon autre à une amie. Il est tout petit et s'accroche à une poignée. Je le garde au rez de chaussée car nous n'avons plus aucune table à langer dans la maison - ça nous est tout à fait inutile!) pour les couches souillées. Lorsqu'il y a une grosse job dans la couche, on vide le plus gros dans la toilette en se servant du petit feuillet qu'on ajoute à la couche (je ne mets même plus de feuillet, ça n'est vraiment pas nécessaire). Au besoin, on rince la couche. Si ce n'est qu'un pipi, le feuillet peut rester dans la couche pour aller dans la laveuse. Aussi, on ne mets pas systématiquement de feuillet maintenant qu'Henri est un peu plus régulier dans ses "grosses jobs". Ça réduit ainsi la consommation de feuillet.

Sachez qu'il est aussi contre-indiqué d'utiliser de la crème au zinc avec les couches lavables. De toute façon, nous n'utilisons pour le moment aucune crème pour les fesses puisqu'Henri (Paul et Oscar on eu un peu plus souvent besoin d'une crème de fesses, y'a rien comme les laisser à l'air libre régulièrement!) n'en a pas besoin et que nous sommes suis loin d'être convaincu que ces crèmes préviennent réellement l'érythème fessier. Au besoin, on utilise cette crème fantastique de Énamour (not sponsored!) car je me tiens loin des crème de zinc et j'aime beaucoup ce produit.

 

LA NUIT

Je vous avoue que pour le moment, nous mettons une couche jetable la nuit car, on ne se le cachera pas, le bébé sent moins que sa couche est pleine avec une jetable. On se donne une chance durant cette période cruciale qu'est l'apprentissage des nuits. Henri fait ses nuits depuis qu'il a 8 semaines, mais ça ne fait que deux semaines! Je mettrai ici l'info quand nous serons rendus aux couches lavables de nuit.

*petite mise à jour 2015 : on a continué à utiliser une couche jetable par nuit. sans se culpabiliser! on a essayé notre bumgenius la nuit. elle tient le coup, mais henri se lève plus tôt car c'est tellement plein et humide (imaginez après 12 heures de dodo et un bon 10 onces de lait avant de dormir!) que c'est moins confortable. sûrement que les couches lavables de nuit fonctionnent très bien!

LAVAGE

Côté lavage, c'est simple : une brassée aux deux jours. Le sac blanc plein de couches souillées va directement dans la laveuse. On fait un lavage au cycle régulier à l'eau bien chaude, avec, pour l'instant, le savon BumGenius qui venait dans l'ensemble. Toutefois, j'ai lu qu'on pouvait les laver avec notre savon régulier (Biovert) et que ça fonctionnait très bien. Je pourrai mettre à jour l'info quand nous aurons testé. On fait aussi un extra rinçage aux couches pour être certaine qu'il n'y ait pas de résidus de savon pouvant irriter le popotin et parfois, quand de grosses jobs ont été faites dans les couches, prélavage à l'eau froide. finalement, on fait un cycle sanitaire par semaine environ, à l'eau très très chaude.

Jusqu'à maintenant, les couches n'ont pas d'odeur et ne sont pas tachées. Nous n'avons pas encore ressenti le besoin de les faire tremper (la compagnie suggère de le faire une fois par mois dans de l'eau avec du vinaigre ou du javelisant). *petite mise à jour : henri a 14 mois, ça fait 13 mois qu'on utilise nos couches. AUCUNE ODEUR ne s'est développée et elles ne sont pas tachées! On ne les a jamais fait tremper et on n'a jamais eu à utiliser d'eau de javel ou de vinaigre. good job, bumgenius!

*Mise à jour 2017 : Après 2 enfants, j'ai fait une grosse job de décrassage avec le produit magique de la compagnie Éco-Boutique, acheté en vrac chez Zozo et Arty dans le quartier St-Sauveur à Québec. UN MIRACLE. Les couches étaient comme neuves pour Oscar.

Pour le séchage, on les étend sur le support et elles sèchent en une journée. Un bon truc pour les aider à rester blanche est de les étendre au soleil.

6a0162fc4d79a6970d017c3824bd16970b-800wi.jpg

 

Et pourquoi diantre j'opte pour ce changement de comportement? (ou pour un comportement qui ne date pas d'hier!)

Selon une analyse de cycle de vie comparant les couches jetables et lavables entre elles, la consommation de matière première pour la production de 1000 couches jetables serait de 246 livres, comparativement à 69 pour 1000 utilisations de couches lavables. la consommation d'eau serait de 5236 gallons pour les couches jetables versus 3779 gallons pour 1000 utilisations de couches lavables (oui oui, ça inclut les lavages supplémentaires!). Côté consommation d'énergie? 3455,48 UCB pour les 1000 couches jetables, 2030,63 pour l'utilisation de 1000 couches lavables.

et c'est tellement économique! un ensemble de couches lavables coûte en moyenne 550 $. Bang, c'est cher à l'achat, mais après C'EST GRATOS (mis à part environ 50 $ d'électricité par année pour le nettoyage). les couches jetables? environ 2500$ à 3000$ le temps que baby soit propre. le calcul n'est pas long à faire. imaginez si en plus, j'utilise mes belles bumgenius pour le prochain bébé comment l'économie sera encore plus intéressante. car oui, ces couches lavables sont conçues pour durer!

et dernière petite chose! H a commencé la garderie...et celle-ci accepte, même encourage l'utilisation de couches lavables. ce n'est pas plus compliqué de les mettre dans un sac approprié plutôt que la poubelle! là-bas, on nous l'a offert d'emblée. mais j'ai aussi une amie, dont le petit va dans un CPE, qui a demandé si elle pouvait apporter ses couches lavables et il n'y a aucun problème. n'ayez pas peur de demander, on ne sait jamais!

Voilà! Bon jeudi!